Vendredi 30 Mai 2014 – 18h30

photo 1 (3) photo 2 (3)

Vent: Soufflant & mugissant; circulant sur  une…,  Mer: énervée tout en courant (même si les photos donnent une image paisibleTempératures: printanière, agréable dans l’eau Indice d’Aisance: des efforts et puis des efforts et encore des efforts et un retour téléporté. Nombre de néoprènisés: un bon quatre vingt  sous le soleil dont 23 baptêmes détrempés !

Ca souffle, ca souffle fort sur cette marée qui se retire lâchant une écume brune en bord de plage mais qui s’éclaircit dans la houle. La mer n’est pas reste, comme remuée en son âme, elle ondule, humecte ses bords de vagues de bouillonnements mordants.

Courageux et tenaces les longeurs entament leur parcours, s’accrochant à un fond sableux fuyant sous le courant qui s’enroule autour de nous. Ce soir, nos baptêmes venant de Morteau découvrent une “vive-eau”. Les montagnards retrouvent monts et vallées, mais ceux ci, liquides rompent l’immobile en ondoiements. Pas de coulées de neiges sur la pente d’un contrefort, mais une mousse lourde de senteurs iodées et saumâtres dévale la houle.

Les “pécheurs de goéland volant”, sillonnent la surface remuante. Leurs canopées multicolores griffent le ciel et leurs planches zèbrent la surface. Filant sous le vent ils font peu de cas des longes, mais se maintiennent à distance.

Ce soir Christophe, “looping” pour les intimes fête son anniversaire. Il tient à la présence de chacun. Parfois mordant parfois mordu, sa silhouette déliée, surmontée de sa casquette hors d’âge, Looping s’engage dans la longe sans jamais ménager ses efforts. Se frottant à l’un, se brulant à l’autre. Dans la longe, sous la douche Christophe est une expression de la diversité humaine qui enrichit ce monde. Bon anniversaire Christophe! “Ce soir ca va donner, hein les gars!

une houle de bonheur. BTh

Le mot de Valérie, une après-longe riche en émotion

Comme elle s annonçait belle cette sortie vendredi soir !! Il y avait des vagues, du soleil, du vent et des longeurs …
Une groupe du Doubs est venu se faire baptiser avec quelques autres canaris de passage. Ils n’ont pas été déçus : le courant contre à l aller leur a fait goûter aux vraies sensations du longe cote et l effort fut bien reel. Les longes plus aguerries ont elles aussi fait face, en grappes plus ou moins étendues. Certains ont préféré regagner la plage pour se garder quelques forces.
Tout le monde, au retour, a pu se laisser bercer par les vagues et porter par le courant. Après l effort le réconfort.
Fin de sortie un peu bousculée par la recherche d’une petite fille égarée sur la plage. Tout le monde comme d habitude s est mobilisé pour la retrouver. Elle était partie faire du longe plage de son côté. ….. Mais tout fut bien qui finit bien.
Bravo et merci à tous pour votre réactivité et votre solidarité. C’est dans des moments comme ça qu’on est encore plus fiers de faire partie de la belle famille du longe !!