FAQ, foire aux questions

FAQ, foire aux questions, tout ce que vous avez toujours voulu savoir…

Opale Longe Côte en question(s)
Longe Côte en question(s)

(à ne pas confondre avec foire d’empoigne.)

Questions classiques, diverses et…. Étranges.

La mauvaise question est celle qu’on ne pose pas. Une question peut être surprenante mais est toujours bonne, légitime… L’intention sous-jacente, à peine voilée est parfois, elle,  « discutable ».

Sorti de son contexte, un bon mot devient un bruit,une rumeur, un Scoop et la question qui est à l’origine censée éclairer, vous plonge dans un abîme de perplexité, vous induit en erreur.

Vous trouverez ci-dessous quelques des questions  les plus fréquentes ou étonnantes et la réponse officielle de notre Association qu’il convient d’apporter et de diffuser.

Si vous en avez « d’autres » personnelles ou à nous relater, notre équipe est là pour y répondre.

QUIZZ du parfait LONGECOTIEN,

Qu’on se le dise et que les bonnes (ou mauvaises, question de point de vue)  nouvelles se répandent, informer sans déformer…. INFO ou INTOX.

Questions Générales

Combien ça coute?

  • Pour faire un baptême (ou une sortie sans être adhérent à l’année) au coeur de l’association (heures de sortie classiques): 10 euros par personne.
  • Une sortie privée « VIP » entre amis en famille, en groupe (à partir de 10 personnes), à un horaire convenu avec nous et un type de pratique spécifique pour le groupe: 15 euros par personne
  • Une cotisation à l’année 50 euros pour une personne, 80 euros pour un couple d’un même foyer fiscal. (activité longe cote, aquaphilie, aquagym). La pratique de la nage à palmes requiert la détention d’une licence Fédérale en supplément (39 euros)

Faut-il payer quelque chose, un supplément à chaque sortie?

A Opale Longe Côte grâce à l’implication exceptionnelle d’une Equipe de bénévoles un peu fous qui vous encadrent, se forment à l’année, s’entrainent… (l’Equipe d’accueil, les maillots blancs ou verts), vous n’avez pas comme dans d’autres associations à acquitter une participation supplémentaire à la séance autre que le plaisir de leur offrir, si le coeur vous en dit un « pot » le dimanche midi lors du traditionnel moment de convivialité

Faut-il savoir nager pour faire du longe côte avec Opale longe côte: Non Pourquoi et au Contraire…

Avant de vouloir nager il faut apprendre à connaître, à accepter et à aimer le milieu aquatique.
Commencer sur « les pieds », en groupe et à son rythme est moins violent que de se jeter à l’eau.
La marche aquatique en mer est le préalable idéal.
On apprend à marcher, puis à flotter, puis à nager avec des palmes, sans palmes et pour finir à faire de la plongée libre et/ou en bouteille.
Le longe côte, évolution en milieu marin est une porte ouverte sur la mer, l’horizon, l’aventure…

Il y a une limite d’age à tout et pour faire du sport…!: Trop vieux (vieille) pour ces « conneries ».

– Notre Doyenne à 84 ans
– Le doyen et la doyenne des équipes Ultratrail (67 et 68 ans)
On est vieux quand on n’ose plus…
J’ai envie?
Je viens faire un essai (je m’inscris en baptême) et demande l’avis de l’équipe Opale longe côte.
Je consulte mon médecin j‘obtiens un certificat de pratique de loisir ou sportive.
Je m’inscris et pratique à mon niveau et progresse avec le temps…

Du Zen au trail, du bord au Large ou reste Zen sur le bord selon mon plaisir.

Quand on fait du Longe Côte on est obligé de prendre une pagaie ou des palmes. Jamais au sein d’Opale Longe Côte.

Au contraire, la pratique libre, sans entrave est la plus répandue à Opale Longe Côte.

La pratique de la pagaie est  occasionnelle et effectivement peu usitée. Selon l’envie du moment et les conditions de mer?

La pratique de la palme est réservée aux nageurs en mer et ne concerne pas les marcheurs aquatiques.

Nous disposons de tous les types de palmes  de NAGE mais nous ne disposons pas de palmes de bras pour la pratique de la marche aquatique – Longe Côte.

A Opale Longe Côte on est obligé de marcher en ligne et au rythme imposé par le Groupe: Pas du tout.

A chaque sortie il y a au minimum 4 groupes de niveau (ZEN – LOISIR – AVENTURE – TRAIL) pour que chacun puisse pratiquer de la façon qui lui convient le mieux.

La pratique en file indienne ou « longe » est une manière de progresser, comme la pratique en étoile, en marche arrière, en « crabe » ou en fentes , à la grenouille, ou tout ce qu’il est possible… ou vous fera plaisir.

La seule interdiction est de pratiquer seul  et en dehors de vos prérogatives (Le niveau de proximité avec un encadrant dépend de votre capacité  avérée et non supposée. (pratiquant paisible, aquaphile ou autonome)

Pour pratiquer avec Opale Longe Côte on est obligé d’être membre de l’association à jour de sa cotisation de l’année ou titulaire d’un titre de pratique occasionnelle (« Baptême ») . Absolument.

(et pour les personnes souhaitant faire de la palme disposer d’une licence supplémentaire FFESSM.)

Cette participation vous donne accès aux équipements de la base de la Licorne, vous permet de prendre part à nos activités toute l’année, vacances scolaires, petites et grandes comprises.

Quand on est membre de l’association on doit disposer de son matériel personnel, le matériel n’est pas fourni. Tout à fait.

Pour des raisons de logistique, de gestion des couts, de temps, pour le confort de tous, il vous est demandé d’acquérir votre matériel lorsque vous décidez d’adhérer à l’association.

Nous avons des accords Partenaires, parfois du matériel d’occasion à proposer n’hésitez pas à vous renseigner.

Quand se déroulent les sorties?

Opale Longe cote propose des sorties marche aquatique, le mercredi soir à 18h30 , le vendredi soir à 18h30, le dimanche matin à 10h30 pour les adhérents et pour les personnes souhaitant découvrir ou pratiquer occasionnellement, toute l’année 50 semaines par an (fermeture imposée, base fermée entre Noël et Nouvel An).

Nous proposons aussi tous les dimanche matin

  • De l’aquagym en Mer à 9h30 avec Sébastien Maitre-nageur diplômé d’Etat
  • De la nage à palmes (ventrale, dorsale ou costale, mono palme et bi palmes) avec nos Initiateurs diplômés FFESSM.
  • Du bodyboard et/ou de l’hydro speed quand les conditions de mer sont réunies malheureusement trop rarement.

Un samedi sur deux à 10 h et les soirs de longe cote en fonction  des disponibilités des équipes,  de la nage à palmes pour les adhérents FFESSM – Opale longe Cote.

Comment choisit – on son Groupe pour aller dans l’eau? Question éternelle qui remonte à la Genèse, à la réponse si simple:

On utilise le muscle le plus puissant du corps… (Et l’un des plus travaillé au longe côte d’Opale…)…. Sa langue!!!
1- On pose la question à un maillot vert, un maillot blanc, ou à toute personne ayant un air sympathique… (Ca peut être aussi un maillot blanc, pour le vert ça se discute, évitez le grand à lunettes l’president paraît qu’il est « con la lune »), il vous aidera avec gentillesse voire « Amour ».
2- On observe les groupes à la mise à l’eau.
Les groupes partent dans l’ordre, Trail/aventure/loisir/zen et se regroupent naturellement par tailles.
Et on rejoint l’encadrant à qui on se présente si on ne le connaît pas ou ne connaît personne dans le groupe.
ATTENTION les groupes Trail de petites ou de grandes tailles sont la majeure partie du temps « dans le dur » donc on ne se joint pas à ces groupes sans l’avis à minima du directeur de sortie et/ou du responsable de l’équipe.

Opale Longe côte n’est pas membre de la Fédération de Randonnée Pédestre, ni des Sentiers Bleus? Vrai

Opale Longe Côte a créé, dirigé et développé pendant 3 ans l’association des Sentiers Bleus. Lors du renouvellement de mandat, la nouvelle équipe élue a choisi des orientations différentes, faisant du développement de la compétition,  de l’approche « disciplinaire » des priorités en contradiction avec le projet de l’association Opale Longe.

Opale Longe Côte a quitté cette organisation comme depuis plusieurs autres grands clubs fondateurs et précurseurs dans leur région. Saint Malo, Crozon, Perros Guirec, Merville, Houlgate.

Une multitude d’autres organisations se sont développées sous différents label Marche aquatique etc etc…

Opale Longe Côte n’étant pas membre de la Fédération de Randonnée Pédestre, son encadrement n’est ni compétent ni « légitime ».

C’est un certain point de vue.

  • Si on considère qu’être à l’origine , avoir imaginé, développé, écrit et bien sûr appliqué la réglementation et les modalités de pratique (hors pagaie, imaginée et développée par un entraineur professionnel d’aviron) en vigueur au sein de cette Fédération n’est pas une référence.
  • Si on considère qu’avoir réalisé à ce jour plus de 100 000 mises à l’eau dans toutes les conditions de mer, en été comme en hiver, de jour comme de nuit, qu’avoir fait découvrir la discipline à des milliers de personnes (plus de 12000) nageuses et non nageuses, qu’avoir en moyenne annuelle environ 450 adhérents ne constituent pas une référence.
  • Si on considère que des partages d’expérience avec des équipes de Sports de haut niveau, (Usdk L’equipe Championne de France, les boxeuses de l’Equipe de France, différentes équipes de foot, basket, hand, gym…), des Ecoles, de multiples associations ne constituent pas une expérience.
  • Que des partenariats avec les Papillons Blancs  (handicap) ou Ecoute Ton Coeur (Autisme) ou la Fédération Française de cardiologie ne sont pas à prendre en « considération »…
  • Que les formations « complémentaires » pour ne pas dire préalables, n’oublions jamais que nous évoluons dans un milieu Aquatique Naturel, permanentes, réalisées avec notre Maitre nageur, nos diplômes de secourisme et ou aquatiques réalisés avec la Fédération Françaises de Plongée Sous Marine, nos milliers d’heures de pratique de terrain dans l’eau de mer en milieu naturel ne constituent pas des références.
  • Qu’on ignore que notre association est membre de la Fédération Française d’Études et de Sports Sous-Marins.
  • Qu’on remette en question la compétence du Ministère de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale qui nous à délivré en Novembre 2007 son Agrément.

Questions diverses

Pour voir les photos et les comptes rendus de sortir il faut un code d’accès? Non

La majorité des photos sont sur notre site FaceBook https://www.facebook.com/opalelongecote

Il ne faut pas un compte facebook, ni d’identifiant pour avoir le plaisir de découvrir ou de revivre ces bons moment simplement cliquer sur le « F » de Facebook ou le lien ci-dessus.

Opale Longe Côte n’est pas une association sportive et ne fait pas de compétition? Pas le niveau!!!

Nous refusons toute idée de compétition entre nous ou lors de rassemblements type championnat, coupe….

Lorsque nous rencontrons d’autres associations, nos membres se regroupent, se mélangent par niveau de pratique, par taille et non par origine. Nous profitons ainsi, dans le partage,  de l’expérience et des bonnes pratiques de chacun.

Notre ambition, notre défi collectif au quotidien est de permettre à chacun de trouver sa place dans l’élément, dans un groupe protecteur où « les plus costauds » accompagnent, protègent, emmènent…

Où chacun donne le meilleur de lui-même pour le plaisir et l’aventure, Ensemble, jamais les uns contre les autres…. ou tout contre…

Peut-on considérer qu’un ultratrail de 25 km dans l’eau entre Nieuwpoort et Dunkerque (la plus longue distance jamais parcourue au monde) couvert en juin 2016 par plus d’une cinquantaine de nos membres (doyen et doyenne de l’aventure 67 et 68 ans) n’est pas un événement sportif?

Que les éditions Nuits du Longe Côte 2015 et 2014, lors desquelles l’équipe « No limit » a passé 14h dans l’eau (Plus longue durée jamais, sauf erreur, réalisée à ce jour sans interruption) de 22h à 12h le lendemain soutenue par des équipes en relais où nos membres ont passé de 2 à 14h dans l’eau en fonction de leur envie, relèvent de la balade dominicale pour bobo quadras et mammy Malouines.

Que dire des Editions 2013 et 2012 des 24h d’Opale? (18h dans l’eau mais avec interruption nocturne de 6h , pour des raisons de météo et sécurité)

L’association ne communique pas beaucoup, pas de flyer, affiche, presse?

Nous nous sommes donnés une ambition de produire le moins de papier possible, Développement durable et protection de l’environnement.

Nous « tendons » vers le 0 papier, nous communiquons essentiellement par nos sites internet, facebook, mail, sms, Ecrans.

Beaucoup de chemin reste à parcourir, cette année par exemple, à la demande de la majorité, nous ferons des inscriptions papiers et non informatisées et retravaillerons le projet informatique de gestion et de communication.

Nous sommes à votre disposition (Fabrice, Jpaul, Sophie…) pour vous aider à découvrir voire mettre en place ces technologies.

A l’écoute de son suggestion.

On ne parle pas beaucoup d’Opale Longe Côte, des événements dans la presse locale, beaucoup de choses se passent et on n’est pas au courant.

Nous avons une excellente couverture médiatique nationale voire internationale tant au niveau de la presse écrite, que de la télévision mais nous n’avons que peu d’écho sur le Littoral.

Notre priorité est le bien être et l’épanouissement de nos adhérents, nous n’avons pas vocation à communiquer sur nos événements ou nos activités.

Chaque week-end c’est plus de 120 personnes en moyenne que nous emmenons en balade le dimanche matin, notre « record » 2015, 178 mises à l’eau en novembre.

Il n’y a donc pas pour la presse locale « matière à événement », d’actualité,  nous faisons partie du décor, du quotidien.

 Il y aurait d’autres séances? Pourquoi ces séances du mardi, jeudi et dimanche matin 9h30 ne sont-elles pas proposées au « catalogue » (à tous) ?

Ces 3 sorties s’effectuent dans le cadre d’Opale Longe Côte mais sont « fermées ». Nous avons obtenu des créneaux supplémentaires pour que les membres d’Opale Longe Côte  puissent sortir en équipe et accéder aux équipements mais sous leur  propre responsabilité et en assurant leur sécurité. Nous ne disposons pas à ce jour d’équipe d’encadrement pour ouvrir ces séances à tous, ces séances ne figurent donc pas dans notre offre de prestations.

Questions étranges

A Opale Longe Côte on est attaché ????

Par un lien affectif et humain sans aucun doute.

Nous sortons parfois des bouées tubes pour offrir un appui dans l’eau aux personnes « craintives »

Une main secourable est toujours là en cas de besoin.

Nous n’avons jamais attaché personne ou fait de progression en cordée, pratique plus que dangereuse dans l’eau.

Lors d’exercices de sécurité et de sauvetage nous déployons des lignes de vie pour tracter le sauveteur et sa « victime » mais il s’agit d’un exercice de sauvetage….

Les sorties en semaine sont annulées, il n’y a plus que des sorties le dimanche ??????  Non

Depuis 9 ans nous n’avons annulé des séances que pour des raisons de météo (orages) ou logistiques (fermeture de la base de voile) . En moyenne moins d’une ou deux par an.

Nous sortons en longe cote, en sortie « traditionnelle » 3 fois par semaine,  50 semaines par an, vacances scolaires comprises, petites et grandes. (Sauf Noël, la base étant fermée).

Il n’est pas, à ce jour,  prévu sauf à déplorer des abandons massifs dans notre équipe de Bénévoles » de changement.

Opale Longe Côte est une association isolée, repliée sur elle-même, qui ne sort jamais hors de sa plage???

Depuis 9 ans, 1 voyage annuel par an à la découverte des autres associations, (2 en 2016).

Depuis 9 ans nous partageons notre savoir faire en nous rendant à la rencontre d’autres associations et /ou en les recevant chez nous. (Bretagne (St Malo, Crozon, Perros Guirrec), Normandie (Merville, Houlgate, Hautville) sur mer), Dubai, Charente (Saint George Didonne…)

Nous effectuons des sorties nage à palmes  en baie de Somme (avec les phoques), des sorties palmes en Eaux Vives à Saint Laurent de Blangy.

On prend le bus de ville, on co voiture,  pour faire des sorties en ligne dans le courant. (Zuydcoote, Bray Dunes, La Panne, Niewpoort …) en longe cote et/ou à la palme.

…../……

Pour toute nouvelle question merci de nous écrire à contact@opalelongecote.fr / qualite@opalelongecote.fr, nous nous ferons un plaisir d’y répondre et de la publier dans l’intérêt général.

Le longe côte d’Opale, ne s’explique pas, ne s’entend pas, il se découvre, se pratique…. et se juge sur le terrain.

La « Vérité est dans l’eau »