Vendredi 20 Mars 2015 – 18h30

Vent:  plutôt absent…, Mer:  calme derrière son télescope. Températures: frais à la première vague, mais comme il n’y a pas de vague!!!!!! Indice d’Aisance: cool!  Nombre de néoprènisés:  22 et pas à Nier dont un baptême!

 L’éclipse!! vous savez celle dont tout le monde parle et que personne n’a vue, sauf aux iles Féroé. Ce phénomène astronomique rare à l’échelle humaine! ce moment particulier qui nous affute d’un regard de Polnarev le nez en l’air.  Vous n’y échapperez pas dans ce compte rendu, et non! Mais quel rapport avec le longe cote? Patience! Attendez la fin de la longe, qui hier soir c’est déroulée tout en bonheur, matinée de fatigues qui transpirent au travers du néoprène. Nous avons évolué dans un lac à peine frisotant, bien loin des images déchainées des reportages TV du moment. Ce que ne partage pas non plus ces reportages c’est l’odeur particulière, douceâtre et un peu acre d’une marée extrêmement basse qui se fixe dans nos combinaisons. C’est aussi ce fond de mer que l’on peut difficilement qualifié de sableux dans lequel nos pas s’enfoncent d’une manière peu ragoutante, nous évoquant plus la rencontre involontaire de nos orteils et d’un dépôt canin. Miam! En douceur la longe croise dans cette marée perpétuellement descendante, découvrant complétement les reste du “Lorina”. Une telle marée attire inévitablement les pécheurs. La cohabitation est sympathique ce soir. Et l’éclipse? et bien ce phénomène d’une lune passant devant un astre! si rare… Désolé mais après la longe, dans les vestiaires, des lunes de toutes tailles mais invariablement blafardes, il en passe des constellations se précipitant vers la douche, en perpétuelles révolutions autour de l’eau cinglante et brulante! Et ce phénomène apparait plusieurs fois par semaine à chaque fin de longe!  Reste à déterminer qui est l’astre  que masque ces lunes! Un astronomique bonheur. BTh