Dimanche 28 juin 2015 – 10h30

Vent:   passant et somnolant…, Mer:  d’huile sans gras!. Températures: sympatique! Indice d’Aisance: très, très sympa!  Nombre de néoprènisés:  une foultitude dont deux bonnes poignées de baptêmes de Maubeuge!

 Lentement, mais surement ma plume se désenglue d’une hibernation qui n’en finit plus! L’encre fige à nouveau les impressions d’une Longe tant attendue, mais toujours fuyante sous les aléas du quotidien… Enfin! La mer dunkerquoise se fait tendre, douce dans cette matinée prometteuse. Sans houle ou si peu! Sans courant ou juste un tantinet, histoire de se démarquer des lacs et étang de notre Flandre intérieure! Sans difficulté, tout en retenue… Sous un ciel qui dessine son incertitude tout au long du parcours, nos longes s’engagent en migrations estivales. Une bonne poignée de marcheurs maubeugeois, plus familiers des sorties à pied sec, se mouillent avec intérêt dans une découverte aquatique matinée de bonne humeur. Mais où sont les vagues qui ourlent et caractérisent notre littoral? Il vous faudra revenir, quand vagues et courant daigneront se faire remarquer! la longe est terminée et le moment de convivialité consommé. Je sors de la base, la mer se farde sa paupière d’une ombre de turquoise plus commune à des latitudes plus “calienté”. la brise tiède porte les effluves de la dune, mélangeant sable et oyat. le sable blondit. Une seconde d’éternité. Comment ne pas revenir! un sincère bonheur. BTh